Immobilier Finistère

Ce qu’il faut connaître sur le ravalement de façade en France

Obligatoire tous les 10 ans, le ravalement de façade d’un bâti revêt de nombreux avantages. C’est pourquoi, en l’absence de ravalement pendant une période de plus de 10 ans, le propriétaire peut recevoir une mise en demeure, suivie d’une éventuelle pénalisation. En quoi consistent les travaux, quels sont les avantages et comment lancer le projet ?

Traitement des pathologies pour améliorer les performances thermiques

Le ravalement consiste à nettoyer la façade, à localiser et à identifier ses pathologies puis à les traiter. Ces pathologies peuvent être de divers types : fissures, décollement de l’enduit, dépôt de sel dit efflorescence, ou encore dégradation générale de la façade due à la prolifération de parasites, de moisissure et de l’humidité.

L’objectif est donc de supprimer lesdites pathologies pouvant constituer des ponts thermiques responsables de la perte de chaleur. Ce qui permet alors d’améliorer les performances thermiques de l’habitat. D’autre part, le ravalement redonne un coup de neuf au bâti, puisque la façade aura totalement été rénovée avec un aspect de finition réalisé avec soin. Ceci peut constituer un atout certain pour un projet de mise en vente ou de mise en location du bien.

Le lancement des travaux

Le projet de ravalement de façade doit être déclaré à l’avance auprès du service d’urbanisme de la mairie. Il est recommandé de faire réaliser les travaux par un spécialiste expérimenté afin de profiter sur le long terme des avantages qui en sont issus. Rendez-vous sur www.harmonie.fr pour en savoir plus.

Par ailleurs, le prix des travaux dépend de plusieurs facteurs :

  • l’état de la façade
  • le type de matériaux composant la façade : pierre, bois, briques …
  • la surface totale à traiter
  • la complexité des travaux : façade en hauteur nécessitant l’intervention d’un échafaudage ou façade difficile d’accès, etc.